5ème ANNÉE!

www.stane.asso.fr

Vous êtes ici : Accueil Articles Actualités un Centre d’Hébergement d’Urgence de l’Ordre de Malte France à Paris et Stane.

un Centre d’Hébergement d’Urgence de l’Ordre de Malte France à Paris et Stane.

La sophrologie dans un Centre d’Hébergement d’Urgence de l’Ordre de Malte France à Paris.

Le contexte est hors du commun pour cette première réunion de sensibilisation à la sophrologie mais quand le désir d’aller vers l’Autre dépasse tous les préjugés l’expérience reste inoubliable !

Voici comment nos trois sophrologues ont abordé cette soirée …

Jeudi 30 mars 2017 – Avec les Passagers du FLEURON SAINT JEAN - Centre d’Hébergement d’Urgence –  Paris - ORDRE DE MALTE France

Comme prévu, Madeleine, Rosa et moi rejoignons à 20 h 15 Lucile Denizot (Responsable de l'Animation et du Bénévolat de la Péniche Le Fleuron Saint-Jean) et les Bénévoles assurant le service du dîner pour une trentaine de passagers (bénéficiaires) à bord.

Compte tenu du contexte, nous profitons de la fin du repas pour présenter rapidement L'Association STANE et les fondamentaux de la Sophrologie, sans trop nous attarder,

afin de nous adapter au public de la soirée.

Dans un premier temps, percevoir l'atmosphère ... tenter d'établir contact avec les 

passagers,  échanger avec eux simplement tout en tenant compte de certains qui ne se sentent, a priori, pas vraiment concernés … Nous mobilisons notre énergie et nous intervenons, chacune successivement, pour susciter l’attention et si possible l’intérêt  de tous  ... Bref, les préparer et nous préparer (par la même occasion !) à engager la deuxième partie de la soirée, à savoir proposer quelques pratiques de sensibilisation choisies et improvisées (nous sommes là pour « ça » ! ...).

A ce stade, la suite reste une grande inconnue ... nous ignorons qui  va embarquer  avec nous parmi les passagers ... (ou rester à quai ... ). Plusieurs profitent de la douceur exceptionnelle du début de soirée pour fumer leur cigarette à quelques mètres de

la péniche ...

Pendant cette petit pause, aidées efficacement par les Bénévoles, nous "aménageons" l'espace qui se révèle limité : peu de possibilités, en effet … Difficile de créer un cercle avec les bancs ! Et les tables sont lourdes ... Bon, ça s'agence comme ça peut !

Un passager revient, nous l'invitons à choisir un banc ... puis un deuxième arrive, un autre et d'autres encore qui suivent, et  - à notre grande surprise, je peux le dire ou plutôt nous pouvons le dire ... - près d'une trentaine de personnes  va finalement s'installer dans la salle (passagers +  Bénévoles) …

 Alors,  on peut embarquer   :

Avec Rosa, on respire (assis) !

Puis avec moi, on s'étire (assis ou debout)!

Ensuite, avec Madeleine, on pompe (debout) ! 

Et pour conclure, avec le trio que nous formons, Madeleine, Rosa et moi,

on se rassied pour se détendre, se relâcher de la tête aux pieds avant d'aller se coucher !

Bien sûr, avant de se quitter, on va aussi se donner le temps de partager ce qu'on a senti, 

perçu, observé dans son corps  ...

Le trio écoute les passagers (et bénévoles). Entre autres ressentis et questions : 

"ça fatigue et en même temps ça détend", "j'ai vraiment envie de dormir", "je me sens bien", 

"ça m'a enlevé les douleurs au niveau du cou, des épaules  ...", "moi ça m'a rien fait ...", "est-ce qu'on peut pratiquer allongé, pour soulager les maux de dos ?" ,"et pour les migraines, ça peut marcher ?", "combien de temps dure une séance, comment ça se passe ?"  "est-ce qu'on fait les mêmes exercices le matin ?", "merci de nous avoir consacré ce temps" ...

Madeleine, Rosa et moi sommes touchées par la capacité d'attention et de concentration de tous ... L'agitation perceptible à notre arrivée s'est dissipée, les passagers nous apparaissent  plus calmes, ils sourient ... Nous aussi ... Alliance Passagers-Bénévoles-Sophrologues.

Avant de se séparer, Lucile Denizot s’adresse aux passagers pour les informer que s'ils 

souhaitent continuer cette découverte-initiation, des ateliers pourront se mettre en place. Elle rassemblera les inscriptions. Elle nous remercie ainsi que L'Association STANE.

Rosa, Madeleine et moi sommes prêtes à accompagner un groupe (8 personnes minimum)

s'il se constitue ... Certains passagers ont exprimé dès la fin de la soirée leur désir de poursuivre.

L'idée de nous relayer nous semble envisageable. Modalités à trouver, le cas échéant.

Pour l'heure, Rosa, Madeleine et moi retrouvons la terre ferme vers 21 h 35.

Timing respecté !

Voici  l'essentiel du déroulé de cette séance collective plus spécifiquement masculine

co-créée par un trio de Sophrologues féminin …

En résumé : une expérience très riche sur bien des plans que nous souhaitons partager avec vous tous et toutes.

Un GRAND MERCI aux Passagers, à l’équipage du Fleuron Saint Jean, aux Bénévoles pour leur engagement et à Lucile Denizot à l’initiative  de cette réunion … et bien sûr à vous Madeleine et Rosa, mes compagnes de traversée, très solidaires et présentes, chacune dans son style et sa  sensibilité, ce qui est précieux au sein de l’Association.

Association STANE, La Sophrologie pour une Action Solidaire

Marie Bos, Sophrologue, Référente Paris, Bénévole

Madeleine Etevenard, Sophrologue, Responsable Ile-de-France, Bénévole

Rosa Ahedo, Sophrologue, Membre Bénévole

 

Connexion

L'inscription est réservée à l'équipe éditoriale du Site.

Liens rapides

Nous contacter

Vous pouvez nous contacter à l'adresse ci-dessous :

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Vous êtes ici : Accueil Articles Actualités un Centre d’Hébergement d’Urgence de l’Ordre de Malte France à Paris et Stane.